Politique

MUNICIPALES 2020 Nicolas Cadène renonce au Parti socialiste pour se rassembler avec David Tebib ?

©PHOTOP(MaxPPP TagID: maxnewsworldthree932224.jpg) [Photo via MaxPPP]
Photo via MaxPPP

C’est ce vendredi que Nicolas Cadène a décidé d’informer les Nîmois de son renoncement à la candidature interne au Parti socialiste. Il souhaite créer une dynamique associant de nouvelles personnalités comme David Tebib, le président de l’USAM Nîmes Gard, et potentiel candidat aux élections municipales de mars prochain dans la cité des Antonin.

« Le PS du Gard a décidé de désigner son candidat aux municipales début septembre à la suite d’un appel à candidatures cet été. Je ne candidaterai pas à ce scrutin interne car ma démarche pour les municipales ne s’inscrit pas dans une logique d’appareils« , débute le rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité.

« Je défends la volonté de nombreux Nîmois de rassembler, sur une même liste, des compétences reconnues quelles que soient leurs horizons professionnels, associatifs et politiques, dès lors qu’ils partagent des valeurs progressistes, de vrais projets structurants pour notre ville, et qu’ils n’ont pour ambition que la réussite de Nîmes« , poursuit le Nîmois.

Et le même de conclure : « Cette nouvelle dynamique de rassemblement, je la porte avec d’autres. Nous avançons ensemble, notamment avec David Tebib et TPNA, d’autres personnalités et associations nouvelles. L’objectif est simple : cesser les jeux de postures et réunir notre ville pour le bien commun. » On en connaît qui vont sûrement apprécier…

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Un commentaire

  1. Nîmes 2020 :

    Bonjour,

    À l’inverse de ce que laissent entendre certains commentaires sur Facebook, mon annonce de ce jour n’a vraiment rien de surprenante.

    Il s’agit pour moi d’être parfaitement cohérent avec la démarche que je porte depuis le début : celle visant à en finir avec les jeux de posture mortifères pour notre ville, et à rassembler, au-delà des manœuvres d’appareils (et non des partis, que j’appelle à soutenir la dynamique), les Nîmois progressistes qui aiment leur ville et qui veulent se mettre à son service.

    C’est tout, mais ça me paraît déjà beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité