Politique

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Municipales : Pascale Bories candidate, « naturellement »

Pascale Bories, ici avec Xavier Belleville, conduira la liste de la majorité sortante à Villeneuve en mars prochain (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La sénatrice et ancienne première-adjointe de Jean-Marc Roubaud, Pascale Bories, a officialisé ce mercredi sa candidature à la tête de la liste de la majorité sortante aux prochaines municipales.

Une candidature « qui n’est pas le fruit d’une réflexion d’une nuit, mais qui est naturellement venue d’un engagement de 19 ans auprès des Villeneuvois, dont 17 ans en tant qu’adjointe », affirme la candidate, sénatrice depuis deux ans et également conseillère départementale du canton de Villeneuve depuis 2015.

Considérée depuis des années comme le successeur de Jean-Marc Roubaud, elle joue la carte de l’expérience pour « un mandat de maire qui devient de plus en plus complexe et technique » et affirme avoir été « très sollicitée par la population » pour y aller. « Le slogan est venu comme une évidence », poursuit-elle, au moment de le dévoiler : « Pascale Bories, naturellement. »

« Il n’y a qu’elle, naturellement, qui a les capacités pour pouvoir me succéder », estime pour sa part le maire sortant, Jean-Marc Roubaud, avant de louer les capacités de son premier adjoint, Xavier Belleville, vice-président du Grand Avignon. Selon lui, Pascale Bories et Xavier Belleville « affichent leur complémentarité et sont tous les deux motivés pour gérer la commune et améliorer la qualité de vie avec un altruisme rare aujourd’hui. »

« Naturellement », elle conduira une liste « d’expérience, avec aussi des nouveaux arrivants » qui sera présentée ultérieurement. Et elle l’affirme, les récents atermoiements qui ont touché le groupe majoritaire, avec la candidature de Camille Gavazzi, ne l’ont pas perturbée : « Nous ne nous sommes pas laissés accaparer par ces bruits de couloirs. »

Au contraire, ses colistiers, au premier rang desquels le premier-adjoint actuel Xavier Belleville, louent sa légitimité : « Pascale Bories a passé toutes les étapes avec succès », estime-t-il. Et l’élu d’ajouter que « si certains ont pensé qu’il pouvait y avoir des divisions, aujourd’hui c’est clair, on est tous les deux, elle est tête de liste et je la soutiens. »

Sénatrice Les Répubicains, elle partira sans étiquette sur l’affiche. « C’est un choix que j’assume totalement. Il n’échappe à personne que mes valeurs sont à Droite, mais mon parti avant tout est celui de Villeneuve », affirme Pascale Bories, qui lâchera le Sénat si elle est élue, non-cumul oblige. « Ce sera sans regrets. Mon ambition, c’est Villeneuve, ma passion, c’est Villeneuve. »

Quand on lui pose la question, Pascale Bories répond que « bien évidemment », elle s’inscrit dans la continuité du travail de Jean-Marc Roubaud « tout en tenant compte des nouveaux enjeux qui s’offrent à nous. » Ainsi, même s’il n’est pas encore temps de dévoiler le programme, « nous aurons une vision sur les infrastructures fortes de la ville », lancera la candidate, avant d’évoquer la jeunesse, les seniors ou encore l’environnement, elle qui siège à la commission développement durable au Sénat. Bref, « la continuité, mais avec de nouveaux objectifs », résume-t-elle.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité