Politique

MUNICIPALES Jean-Louis Mourier, le « Monsieur Sécurité » de David Tebib dévoile ses intentions

(Photo AS / Objectif Gard)

Jean-Louis Mourier, est le "Monsieur Sécurité" de David Tebib dans le cadre de la campagne des municipales à Nîmes. L'ancien patron de l'antenne nîmoise du SRPJ nous en dit plus sur ses projets pour Nîmes.

Objectif Gard : Pourquoi avez-vous choisi David Tebib ?

Jean-Louis Mourier : J'ai rencontré David Tebib via des amis communs et j'ai tout de suite adhéré à son état d'esprit et sa volonté d'agir pour Nîmes. Je lui fait entièrement confiance d'autant qu'il part sans étiquette, sans  le poids des partis politiques. Il est pragmatique dans son approche. Il veut s'occuper des problèmes sans tenir compte d'un avis national. Moi, ça me va bien.

Quels sont vos projets en matière de sécurité ?

Un maire ne peut pas tout faire. C'est la police nationale qui agit sur le territoire mais depuis l'époque de Lionel Jospin et de la police de proximité, le lien s'est distendu avec la population. Ainsi, la police municipale peut accompagner, sous forme de coopération pour créer à nouveau des échanges et de la proximité. C'est d'ailleurs le principal problème. On manque aujourd'hui de visibilité et de contact avec la population. On ne connaît pas grand chose non plus sur les quartiers que l'on appelle de reconquête. Il faut donc s'occuper de ces gens-là en priorité. Et venir en aide à ceux qui subissent les méfaits de ceux qui vivent la nuit et dorment la journée.

Comment faire ?

D'abord, en écoutant les gens. C'est pour cela que je suis devenu policier, pour venir en aide aux personnes les plus en difficulté. Quand on voit la police municipale passer en voiture à toute vitesse dans les quartiers, on ne peux pas dire qu'ils sont au contact des habitants. Il faut une approche directe avec des délégués par zone d'habitation qui devront par exemple se rapprocher des comités de quartiers. Il y a des problèmes que l'on pourra régler au niveau de la municipalité et d'autres où il faudra collaborer avec la police nationale.

Est-ce que vous êtes favorable au renforcement de la vidéo-surveillance ?

J'y suis favorable mais attention à ce que les caméras ne fassent pas que déplacer le problème vers d'autres secteurs. On ne peut pas être dans la tête de tous les gens. La vidéo permet quelques fois d'intervenir sur les tentatives d'infraction et d'empêcher un délit. C'est disons... dissuasif. Et c'est très utile pour résoudre certaines affaires. Après, en ce qui concerne les jeunes et notamment sur les jets de pierres de ces derniers mois à Nîmes, il faut, à un moment donné, responsabiliser les parents. Il faut une participation active de tous car on ne peut pas toujours reculer. Il faut rééduquer en particulier ceux qui manquent de respect.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “MUNICIPALES Jean-Louis Mourier, le « Monsieur Sécurité » de David Tebib dévoile ses intentions”

  1. La police municipale est au courant des problèmes de quartier, en tout cas le nôtre, puisque le comité de quartier avertit sans cesse, photos à l’appui .Des véhicules de la PM passent de temps à autres , regardent et s’en vont. Les véhicules stationnés dans tous les sens, gênant ceux qui veulent sortir des parkings, le bruit sous les fenêtres y compris la nuit, le trafic, tout çà n’est pas grave ……une caméra est installée devant ces problèmes justement. Problèmes expliqués au représentant de la  » police nationale  » …..mais rien n’y fait, il y a une réelle volonté de ne rien faire , moi je dirais que c’est voulu . La seule réponse :ce sont des incivilités…….Il y a une loi pour le centre ville et une autre pour l’extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité