Politique

SÉNATORIALES Dans le Gard, la liste Les Républicains dévoilée mercredi

(Photo : droits réservés)

La direction nationale du parti Les Républicains dévoilera, mercredi, les cinq noms de la liste gardoise pour les sénatoriales de septembre. 

Pas de répit estival pour les candidats aux sénatoriales. L’élection ayant lieu à la rentrée, les prétendants au Palais du Luxembourg vont passer une bonne partie de l’été à faire campagne. Ils devront convaincre les grands électeurs, dont la majorité est désignée le 10 juillet au sein des conseillers municipaux. Dans le Gard, la Droite a deux défis à relever. Le premier : conserver ses deux sièges, décrochés en 2014, par le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier et la maire de Mus, Vivette Lopez. Cette victoire historique a emboîté le pas à celle de l’édile nîmois, élu pour la première fois en 2008 puisque jusqu’alors, la Gauche jouissait de l’ensemble des sièges de sénateur attribués au département du Gard. 

Alors, comment la Droite peut-elle conserver cette avance ? Composition de la liste, personnalités des candidats et projets sont des éléments majeurs. Gare toutefois à ce que la bataille pour la tête de liste n’assombrisse pas cet objectif. Sénatrice sortante, c’est tout naturellement que Vivette Lopez aspire à tirer la liste des sénatoriales. Seulement, l’élu nîmois et conseiller départemental Laurent Burgoa s’y verrait bien, lui-aussi, en tête de liste. De quoi agacer la parlementaire qui, adoubée ou non, se présenter à la première place… Le casting de la liste aux sénatoriales sera dévoilée mercredi par le parti Les Républicains. 

Un casting de cinq candidats  

Outre l’enjeu de la première place, les candidats de cette liste paritaire doit aussi incarner la diversité des territoires gardois. Si la sénatrice sortante Vivette Lopez tire la liste, le Nîmois Laurent Burgoa occuperait la seconde. En troisième position, une femme du secteur uzétien pourrait être choisie, suivi d’un Alésien en la personne probable du premier adjoint Christophe Rivenq ou de l’un de ses alliés. Enfin, en cinquième position, c’est la sénatrice sortante et récemment élue maire de Villeneuve, Pascale Bories, qui fermerait la marche. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “SÉNATORIALES Dans le Gard, la liste Les Républicains dévoilée mercredi”

  1. Vivette Lopez ne représente qu’elle
    En effet, la liste qu’elle soutenait à Mus a perdu aux récentes municipales et les grands électeurs de cette commune ne voteront pas pour elle
    Burgoa est plus consensuel et passe mieux auprès de ses collègues élus
    Et n’évoquons pas Pascale Mourrut la machine à perdre LR collaboratrice de Mme Lopez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité