Politique

SAINT-LAURENT-DES-ARBRES Municipales : les électeurs renvoyés aux urnes

Philippe Gamard, maire de Saint-Laurent-des-Arbres (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

À Saint-Laurent-des-Arbres, l’élection municipale s’est jouée dès le premier tour, avec un score soviétique pour le maire sortant Philippe Gamard : 100 % des voix.

Et ce alors que le maire sortant, élu en 2014, faisait face à une liste, celle menée par Sylvie Barrieu Vignal. Et si cette deuxième liste n’a recueilli aucune voix, c’est qu’elle n’a finalement pas pu le faire : ses bulletins de vote ont été déclarés nuls alors que le scrutin avait déjà commencé, la nationalité étrangère de deux colistiers n’y figurant pas.

Ulcérée, la deuxième liste a déposé un recours devant le tribunal administratif de Nîmes, qui a rendu sa décision cette semaine : les Saint-Laurentais vont devoir retourner aux urnes. C’est Philippe Gamard qui l’annonce, et commente : « Dès l'audience, j'avais indiqué à notre avocat que, si tel était le cas, nous ne ferions pas appel. Car c'est, nous en sommes convaincus, la meilleure décision pour la commune, afin que l'ambiguïté de la situation ne perdure pas durant six ans, et pour qu'une opposition puisse participer à la vie communale. »

Le maire insiste sur le fait que « La décision d'invalider les bulletins non conformes était juridiquement fondée » et que « La notion de fraude électorale n'a pas été retenue. » Et le maire de conclure : « Je ne me suis donc pas auto proclamé de façon illicite, comme certains le disent. »

Allusion aux propos de Sylvie Barrieu Vignal et de sa liste, qui de leur côté se félicitent d’être « enfin arrivés au dénouement de la situation, ubuesque et unique sur le plan national, subie par notre commune. »

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

2 réactions sur “SAINT-LAURENT-DES-ARBRES Municipales : les électeurs renvoyés aux urnes”

  1. Monsieur Thierry ALLARD, je lis avec beaucoup d’attention vos articles mais ce matin je suis stupéfaite de l’article que vous publiez concernant les élections annulées de Saint-Laurent-des-arbres. Une annotation manquante sur le bulletin de vote : ok ?
    Vous laissez une tribune à un des 2 candidats pour asseoir une nouvelle campagne en acceptant qu’il critique ouvertement la liste adverse. Pourquoi ? Ce monsieur tourne à son avantage une situation qui le dessert puisqu’il a été débouté par le T.A Il s’est déclaré gagnant alors que la liste adverse a remporté le plus grand nombre de suffrages. Les élections sont annulées point passons à la suite. Ce maire est « amer » mais le Tribunal Administratif n’est pas un repère d’incompétents que je sache ?
    A quand le droit de réponse à cette candidate ? Demandez au maire de Vallabregues (qui connait la même situation concernant ses bulletins) s’il juge votre article totalement impartial. Au moins à VALABREGUES les scores ont été annoncés honnêtement. Situation exceptionnelle en France : se déclarer à 100% et se permettre de renier le vote de plus de 50% des électeurs.
    Pour votre info : je ne connais pas la tête de liste mais mes parents sont de SAINT-LAURENT-DES-ARBRES et ont voté pour une personne appréciée de nombreux saint laurentais et qui a réussi à construire une équipe plurielle éloignée des querelles de clochers.
    Bien à vous
    Jeanne

  2. L’article L O 247-1 du code électoral, dispose que dans les communes de 1 000 habitants et plus, » les bulletins de vote imprimés distribués aux électeurs comportent, à peine de nullité, en regard du nom des candidats ressortissants d’un État membre de l’Union européenne autre que la France, l’indication de leur nationalité ». Donc obligatoire. Ce qui n’a pas été le cas pour pour deux – pas un mais deux – candidats.
    Le Conseil d’État, dans une décision en date du 29 juillet 2002 a considéré que cette violation de « cette règle de présentation matérielle à caractère substantiel », constitue un motif de nullité du bulletin de vote incriminé.
    Le cas de Saint-Laurent-Des-Arbres n’est pas une première en France donc n’est pas unique comme l’annonce la tête de liste. Et cette situation ubuesque est à mettre sur son incompétence et non sur celle du maire. Et si la démocratie est en danger dans la commune, comme l’annonce une surréaliste banderole, c’est bien à cause de cette femme. Quand on est une incapable, on ne se présente pas. Et personne de sa liste ne l’a alertée. Si cette liste l’emporte, bonjour le village !
    À Lirac, village plus petit, lors des élections municipales précédentes, il y avait bien un ressortissant de l’UE qui s’était présenté. Et sa nationalité avait été présentée sur les bulletins de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité