Bagnols-UzèsEconomieEnvironnement

GRAND AVIGNON Nature et aventure au coeur de la stratégie touristique

Claire Prost, directrice de l'office de tourisme du Grand Avignon et Philippe Inderbitzin, vice-président au Grand Avignon, délégué à l'attractivité touristique. (DR)

Après de longs mois marqués par la crise sanitaire et des confinements successifs, le Grand Avignon oriente sa stratégie touristique vers la nature et l'aventure. Une direction en adéquation avec les mutations que connaît le secteur, de plus en plus tourné vers la transition écologique. 

Le but étant pour la destination de préparer l'avenir, renouveler et rajeunir sa clientèle. Avec l'allongement des durées de séjours, le Grand Avignon veut inciter les visiteurs à découvrir le territoire dans sa globalité. Et joue ainsi sur sa position centrale entre des sites tels que le Mont Ventoux, les Alpilles ou le Luberon. Le Grand Avignon s'affiche alors comme le "camp de base de la Provence".

Mais dans sa stratégie, le Grand Avignon veut aussi mettre en avant des activités "sobres", économique accessibles et praticables pendant les quatre saisons. Sont particulièrement visés les trentenaires en quête de sensations fortes et d'expériences en dehors des sentiers battus.

En 2019 déjà, le Grand Avignon avait déjà fait prendre un tournant à sa stratégie touristique vers le bien-être et le bien-consommer. La crise sanitaire n'a fait que conforter ce choix et propose encore plus des activités plus respectueuses de l'environnement. Balades natures, visites chez les producteurs, sorties sportives... seront encore au programme cette année. Et l'offre se veut encore plus variée pour inciter les touristes à rester plus longtemps sur le territoire.

Nouveauté pour cette saison 2021, les "micro-aventures". Ce sont quatre parcours de courte durée à réaliser chez soi toute l'année, en pleine nature. Une manière de regoûter aux choses simples pour les visiteurs. Touristes et locaux auront le choix entre une randonnée pédestre-spéléo entre vignes et collines de Sauveterre à Rochefort-du-Gard en passant par Tavel et Lirac, ou bien une autre randonnée pédestre de Villeneuve-lez-Avignon à Comps avec un crochet par le contre-canal et Les Angles. Côté Vaucluse, il y a aussi une balade à vélo d'Avignon à Lagarde-d'Apt et une rando-canoë d'Avignon au Thor.

Marie Meunier

Renseignements sur le site www.grandavignon-destinations.fr

Et aussi : Le cartoguide des Côtes du Rhône gardoise est en vente dans les offices de tourisme du Grand Avignon. Il a été créé en partenariat avec Gard Tourisme. On y trouve des propositions de balades sur Tavel, Lirac, Saint-Géniès-de-Comolas, Saint-Laurent-des-Arbres, Roquemaure, Villeneuve-lez-Avignon, Les Angles, Saint-Victor-la-Coste et Rochefort-du-Gard, ainsi que des possibilités d’itinéraires de deux à cinq jours, des circuits oenotouristiques, ainsi qu’un extrait du topo d’escalade et du guide d’orientation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité