Bagnols-UzèsEnvironnement

SAINT-ALEXANDRE Le première Semaine alexandrine du développement durable se tiendra en mai

L'adjoint Didier Massot et le maire de Saint-Alexandre Jacques Bertolini, devant l'école lors de la pose des panneaux photovoltaïques en août 2020 (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
L’adjoint Didier Massot et le maire de Saint-Alexandre ,Jacques Bertolini, devant l’école lors de la pose des panneaux photovoltaïques en août 2020 (Photo d’archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première Semaine alexandrine du développement durable se tiendra au 16 au 21 mai prochain à Saint-Alexandre. 

Le village, niché entre Bagnols et Pont-Saint-Esprit, a mis en place il y a quelques mois un parc photovoltaïque sur l’école communale, qui permet à l’établissement de consommer l’électricité verte qu’il produit. La commune a pour volonté de poursuivre dans cette voie, et en attendant organise cette semaine événementielle. 

L’idée est de promouvoir le développement durable, sensibiliser la population aux enjeux et encourager à la mobilisation concrète du plus grand nombre. Pour ce faire, un programme dense a été mis sur pied avec de nombreuses associations locales. Ainsi, on y retrouve le lundi 16 mai une visite guidée de la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe à Piolenc (Vaucluse), le mardi 17 mai des ateliers sur le climat pour les élèves, le mercredi 18 une campagne de ramassage par les écoliers et les habitants des déchets épars sur la commune, et le jeudi 19 un repas végétarien à la cantine scolaire. 

Le vendredi 20 et le samedi 21 concentreront la plupart des temps forts du programme. Ainsi, le vendredi, les éco-délégués du collège George-Ville de Pont-Saint-Esprit feront des interventions auprès des élèves de l’école, avant un pique-nique éco-responsable et des jeux. Puis l’Agglo du Gard Rhodanien proposera une intervention des les classes de l’école autour de la réduction des déchets, avant l’inauguration d’une boîte à livres et la réalisation d’une fresque par les élèves. En soirée, un débat sur les enjeux environnementaux et économiques du développement durable, animée par le député Anthony Cellier, président du Conseil supérieur de l’énergie. 

Quant au samedi, un salon du bio et du développement durable se tiendra de 10h à 17h30. Environ 25 exposants sont prévus, et il reste quelques places pour accueillir des producteurs bio et/ou en circuits-courts ou des éco-artisans par exemple, le stand est offert par la municipalité. On retrouvera également sur place une ferme pédagogique, des jeux en bois, des ateliers tout public sur le recyclage, le zéro déchet, l’observation des oiseaux, une balade à vélo, et en soirée la projection du film « Jardin sauvage » de Sylvain Lefebvre (18h30) puis des concerts de clôture de groupes locaux (20h30). 

Les centrales photovoltaïques de la commune seront inaugurées à 11h30 le samedi. Notez que l’action vient d’être labellisée « Printemps citoyen Occitanie 2022 » par la Région. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité