Politique

NÎMES MÉTROPOLE À la rentrée, les élus vont devoir replonger le nez dans les comptes

Lundi, le conseil communautaire s'est déroulé en comité restreint, crise sanitaire oblige (Photo : Coralie Mollaret)
Le conseil communautaire (Photo : Coralie Mollaret)

Comme les ménages français, l’établissement public est victime de la hausse des prix. Un séminaire financier est prévu à la rentrée de septembre. 

La rentrée sera studieuse pour les 104 élus communautaires de Nîmes métropole. Selon nos informations, l’Agglo prévoit d’organiser un séminaire financier à la rentrée. « Un séminaire nécessaire en raison de la hausse des carburants, de certains contrats de délégation de service public indexés sur l’inflation ou encore de la hausse du point d’indice des fonctionnaires chiffrée à 700 000€ », indique l’une de nos sources proche du président Franck Proust.

Depuis l’arrivée au perchoir du Républicain, l’exécutif n’a eu de cesse de rappeler les difficultés financières de l’Agglo, affichant une capacité de désendettement d’environ 11 ans, soit le seuil d’alerte fixé par l’État. Les maires de Nîmes métropole sont aussi victimes de l’inflation. D’ailleurs, quelques communes ont carrément abandonné leurs investissements. Le maire de Bouillargues, Maurice Gaillard, a suspendu « sine die » son projet de théâtre et d’extension du parking. « On sentait que le vent allait tourner sur les prix… Au bout de trois ou quatre rencontres, l’entreprise nous a demandé d’ajouter 150 000€ pour le parking ! Nous avons alors décidé de partir sur un autre projet ».

La mairie utilisera son argent pour construire deux terrains de foot, cinq terrains de tennis et un grand terrain de boule. Dans les couloirs du Colisée, une autre de nos sources fait remarquer : « le maire de Bouillargues nous a expliqué que son projet initial pouvait bénéficier d’un fonds de concours au titre des projets de secteurs… Sauf que la totalité de l’enveloppe de 10 M€ a été attribuée à Nîmes pour son palais des congrès. Cette inflation arrange bien quelque part ! » Nul doute que les fonds de concours reviendront dans les débats, lors de ce séminaire de rentrée.  

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. Il y a des solutions pour limiter les effets de l inflations revendre la voiture de 300 chevaux du président d’agglo par exemple, surtout que je ne vois pas trop quelle utilité elle a dansles rue de nos villages et villes.Il peut prendre les bus ou une voiture de service.Diminué voir supprimés les indemnités du president des vices présidents d’agglo. Ils touchent tous des indemnités en tant qu élus de leur mairie pour les représentés à l’agglo et en cherchant Bien nous en trouverons d’autres. Suis sur que nous pouvons diviser par 2 le budget de l’agglo. Contrairement à ce qui se pense ou se dit c’est souvent dans les collectivités territoriales que se trouvent les dépenses inutiles et aussi indues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité