GardNîmesPolitique

NÎMES MÉTROPOLE Vincent Bouget à Franck Proust : « Assumez de foutre la Banque alimentaire dehors ! »

Ce lundi soir en conseil communautaire (Photo : Coralie Mollaret)
Ce lundi soir en conseil communautaire à Nîmes métropole (Photo : Coralie Mollaret)

Le devenir de la Banque alimentaire, actuellement installée au Marché Gare, a alimenté de vifs échanges entre les élus de Gauche et le président Les Républicains de Nîmes métropole, Franck Proust.

Un conseil animé, ce lundi, pour la dernière séance publique de la saison. Sur les 76 délibérations à examiner, les élus se sont arrêtés sur le devenir de la Banque alimentaire. L’association caritative est implantée sur le Marché Gare à Nîmes. Une zone que l’Agglo de Nîmes et la SPL Agate entendent réaménager. Il y a deux semaines, le président de la banque alimentaire, Joseph Pronesti, s’est de nouveau alarmé : « On nous demande de réaliser environ 600 000 € de travaux à titre conservatoire. C’est impossible ! »

En conseil communautaire, les élus d’opposition se sont fait l’écho de ce cri d’alarme : « L’association sera bientôt expropriée si personne ne réagit ! Or, ce sont 10 000 colis alimentaires distribués chaque jour », dénonce l’élu d’opposition nîmois et conseiller départemental communiste, Christian Bastid. Qui enchaîne : « Les ressources de l’association ne permettent pas de faire ces travaux. La Banque alimentaire ne doit pas quitter Nîmes et le Marché Gare. La solution doit être trouvée par la collectivité propriétaire du terrain. »

Franck Proust : « Je ne suis pas David Copperfield ! » 

Face à cette charge, le président de Nîmes métropole n’a pas manqué de réagir : « Nous sommes présents dans les réunions pour trouver des solutions. Cela fait deux ans qu’ils ont un loyer gratuit… La banque alimentaire, je rappelle que ce n’est pas la compétence de Nîmes métropole. Vous connaissez les difficultés financières de l’Agglo. Je ne suis pas magicien comme David Copperfield ! Je ne peux faire apparaître de l’argent comme par magie. » Sachant aujourd’hui que l’Agglo présente un ratio de désendettement alarmant de 11,7 années. 

Pour la Gauche, cette explication ne tient pas. Les élus accusent Franck Proust de manquer de volonté politique. L’élu d’opposition communiste et ancienne tête de liste aux élections municipales à Nîmes, Vincent Bouget, balance : « Assumez de vouloir foutre la banque alimentaire dehors ! Quand vous donnez 10 M€ pour financier le Palais des congrès à Nîmes, ce n’est pas de votre compétence….  Idem quand vous financez les projets des communes qui ne relèvent pas de vos compétences. Pourtant, vous le faites bien ! » 

Que font les autres collectivités ?

Pour la majorité de Droite, les choses sont différentes. « L’Agglo privilégie des investissements susceptibles d’engranger des recettes comme le Marché Gare ou Magna Porta pour l’installation d’entreprises, indique Franck Proust. Le Palais des congrès occasionnera des retombées économiques. De plus, il est financé par les fonds de concours. Un dispositif de Nîmes métropole ! » Et le président de renvoyer la balle aux autres collectivités : « La compétence sociale relève du conseil départemental qui a versé 265 000€ d’aide exceptionnelle. Il pourrait aussi avoir y une aide de la Région puisqu’elle n’a pas assez d’argent pour acquérir un nouveau local. » 

Enfin, le président de Nîmes métropole semble dubitatif sur le projet de rachat d’un local départemental : « J’ai vu avec le président, l’association pourrait créer des mini zones logistiques pour permettre au département d’être mieux irrigué en limitant les déplacements. » Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin.

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

3 commentaires

  1. Demander a un mec condamné pour s’en etre mis pleins les poches DUR DUR. Patienter, la cour de cassation n infirmera pas le jugement condamnant un homme malhonnete qui s’enrichit depuis plus de 20 ans sur le dos des nimois. Qaund au difficulté financiere de l’agglo il en est en grande partie responsable, il y a beaucoup à dire sur le train de vie de cette institution, son président et les différents élus. Si une entreprise créatrice de richesse avait cette gestion elle serait sur la paille et tous ceux qui en ont profité devant un tribunal mais là tous élus et tous irresponsables

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité