Politique
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 12.01.2021 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 1746 fois

GARD Une enveloppe de 10 M€ pour l’accueil des mineurs étrangers

Lors d'une manifestation des mineurs isolés en 2020 devant la préfecture du Gard (Photo Anthony Maurin).

Voté lundi matin par les conseillers départementaux, le budget 2021 prévoit 10 M€ pour l'accueil des MNA (mineurs non-accompagnés). Une somme en baisse de 2 M€. 

Dans le Gard et ailleurs, l’accueil des mineurs étrangers a coutume d’agiter le monde politique.  Il y a plus d’un an, les conseillers départementaux avaient mis en échec le budget de la collectivité, jugé trop élevé. Toutefois, cette compétence est obligatoire... Après une vigilance accrue dans les contrôles de la minorité des bénéficiaires, « le budget pour 2021 devrait s’établir à 10 M€ soit une baisse de 2 M€ par rapport à 2020 », fait savoir le vice-président aux Finances du Département, Martin Delord.

Le socialiste se retourne vers l'État qui « doit également assumer ses responsabilités puisque ces mises à l’abri relèvent de sa politique migratoire. » Ces nouveaux chiffres sont loin de satisfaire Nicolas Meizonnet, président du groupe du Rassemblement national. Après avoir qualifié ces jeunes de « racailles », l’élu du canton de Vauvert a mis en garde, lundi matin, contre « l’accueil des mineurs ou des faux mineurs étrangers. » Dans le Gard, 500 jeunes sont hébergés sur le territoire. « Un chiffre assez honorable », a estimé quant à lui, Martin Delord. 

Relire ici : FAIT DU JOUR Mineurs étrangers : retour sur un mois de polémique…

AU PALAIS Le cas de Moussa interroge les juges et la société

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais