Politique
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 12.04.2018 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 550 fois

NÎMES Les communistes lancent leur journal

« Nîmes en commun ». C’est le nom du canard publié désormais tous les trimestres par la section PCF de Nîmes.
Le secrétaire de la section PCF de Nîmes, Denis Lanoy, et le secrétaire départemental du PCF, Vincent Bouget (Photo : Coralie Mollaret)

Qui a dit que le papier était dépassé ? Pas les communistes... Armés de leur plus belle plume, les militants ont lancé en mars leur journal : Nîmes en commun. « C’est un pari », reconnaît Denis Lanoy, secrétaire de la section PCF nîmoise, qui a investi 1 500 euros pour tirer à 10 000 exemplaires le premier numéro.

Gratuits, les articles portent sur « la politique, les sujets sociaux et culturels sans forcément suivre l’actualité », complète M. Lanoy. En feuilletant le journal, on retrouve l’interview d’une habitante de Pissevin, Soifiat, qui s’exprime sur les conditions de vie dans son quartier. La Nîmoise y va de ses propositions pour dynamiser le secteur, comme « une maison des parents. »

Militants politiques, les communistes « ne se limitent pas à donner la parole aux habitants mais font aussi des propositions. » Et Denis Lanoy d’illustrer : « les problèmes de propreté à Pissevin résultent notamment du marché public du nettoyage, lancé par lot par la mairie. Si dans l’écusson une équipe de 60 personnes s’occupent de la propreté, ils ne sont que deux à Pissevin. Nous proposons de voter une loi pour interdire ce type de marché. »

Le secrétaire départemental du PCF, Vincent Bouget, ne fait guère de mystère sur la finalité politique de Nîmes en Commun. D’ailleurs, le trimestriel est donné de la main à la main pour avoir du lien avec les lecteurs… Qui à terme, pourraient devenir de futurs électeurs.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais